Nos amies les plantes

Publié le par Zagalanis


attention fond sonore subversif !!!

J'ai promis ce post à ma p'tite belle-soeur (trois semaines de moins que moi gnarf, gnarf, gnarf) depuis au moins pffiou ....tout ça ... et je rebondis aussi sur des discussions passionnantes avec mes copinautes ici ou là.
Je ne promets pas de faire le tour du sujet mais je vous renvoie vers les liens parsemés dans cet article ainsi qu'à la bibliographie et la webographie tout en bas de la page.

J'aurais du bénéficier d'une longue tradition familiale de mains vertes mais il semblerait malheureusement que non, vu l'état lamentable de toutes les plantes que j'avais ; celles-ci ne supportaient pas ni ma négligence ni mes nombreux déménagements.
Bref, je m'étais résignée : elles et moi c'était FINI.

Mais de gentils copains m'ont apporté un schefflera pour la crémaillère de la maison il y a deux ans.
Il a donc fallu l'apprivoiser.
J'ai donc suivi à la lettre les conseils pour l'entretien des scheffleras, je l'ai même rempoté, c'est vous dire les efforts que j'ai fait ; comme il se sentait seul, j'ai décidé de lui acheter un ou deux copains,... me voilà perdu au royaume des plantes vertes dans une jardinerie. Que choisir ?

Je retourne sur le web et je vois qu'on parle du schefflera (qui au passage est toxique pour enfants et animaux) sur un site québécois, le carnet horticole et botanique du jardin botanique de Montréal là j'apprends que certaines plantes purifieraient l'air intérieur... hum ... puisque je n'arrive pas à choisir, pourquoi pas !

Je creuse un peu (c'est l'idéal pour des plantes ! ) et trouve la trace d'un programme scientifique Phyt'air qui recherche la faisabilité du traitement de l'air par les plantes d'intérieur.

La pollution intérieure, bah j'essaie aussi de l'éviter par d'autres moyens mais si on a envie de se choisir une plante verte et qu'en plus celle-ci dépollue notre air, je dis que sur ce coup-là, on est gagnant/gagnant. :D
Pour un peu qu'on tente de les bouturer et de les échanger c'est encore mieux.
J'ai donc acheté un ficus qui se porte bien merci pour lui (il n'est pas child friendly par contre).Img-0600-copie-1.jpg

Sur Ekopédia, un article indique le pourcentage de décomposition plante par plante de polluants tels le benzène, les formaldéhydes ou le trichloréthylène... ils sont sacrément efficaces nos alliés verts.
Je me dis qu'on devrait en disposer dans les bureaux et locaux fraichement rénovés et dans les salles de classe aussi.

Avoir ces plantes n'empêche pas bien sûr d'aérer quotidiennement.

Une petite liste de ces plantes :
( si vous avez des photos libres de droits, je suis preneuse)


Les trois sur lesquelles l'enquête Phyt'air porte :


Le Chlorophytum (Plante araignée ou Phalangère)
150px-Clorofito.jpg





Wikipédia



Le Dracaena marginata (Dragonnier)
150pDracaena.jpg















Wikipédia





Le Scindapsus aureus (Lierre du diable ou pothos)
IMG-0568.JPG
















photo perso






Et encore


Par type de pollution

Formaldéhyde: amidon, gaz naturel, fumée de cigarette, colle adhésive pour revêtement de sol, fournitures de bureau, papeterie traités avec de la résine, sacs plastique, papier paraffiné, papiers serviette, mouchoir en papier, ...

=>Les plantes qui décomposent le formaldéhyde
Chamaedorea
Chrysalidocarpus lutescens
Ficus élastica
Spathiphyllum
Aloe barbadensis
Chlorophytum elatum
Philodendron selloum
Dradaena fragrans ‘Massangeana’
Epipremnum aureus
Syngonium podophyllum
Chrysanthemum morifolium
Gerbera jamesonii
Dracaena deremensis ‘Warneckii’


Benzol : gaz-oil, encre, peinture, plastique, caoutchouc, certains fixatifs, liquide de nettoyage pour pinceaux, solvants pour peinture, certains diluants pour peinture synthétiques non cellulosique, les esences non désaromatisés, les polystyrènes, certains agents conservateurs,....

=>Les plantes qui décomposent le benzol
Chamaedorea
Chrysalidocarpus
Spathiphyllum
Hedera helix
Spathiphyllum
Dradaena marginata
Epipremnum aureus
Dracaena deremensis ‘Warneckii’
Sansevieria trifasciata
Aglaonema modestum


Trichloréthylène
(nettoyage à sec, encres d'impression, peintures, laques, adhésifs, vernis, dissolvants...)

=>Les plantes qui décomposent le trichloréthylène
Chamaedorea
Chrysalidocarpus
Spathiphyllum
Dracaena deremensis ‘Warneckii’
Dracaena deremensis ‘Janet Graig’
Dracaena marginata
Sansevieria trifasciata
Hedera helix


Dioxyde de carbone

=>Les plantes qui décomposent le dioxyde de carbone
Chrysalidocarpus lutescens
Chlorophytum elatum
Epipremnum aureus








Bibliographie


Les plantes dépolluantes

 

 

Par Ariane Boixière, Geneviève Chaudet

L'air intérieur des bâtiments dans lesquels nous vivons est plus pollué que nous le pensons. En effet, les matériaux utilisés dans l'aménagement puis l'entretien de nos lieux d'habitation ou de travail émettent souvent des substances nocives pour notre santé : composés organiques volatils (COV) ou autres composants chimiques tels que xylène, benzène, toluène, formaldéhyde... Or, fondées sur les recherches de la NSA, de nombreuses études ont démontré l'efficacité de certaines plantes à purifier et régénérer l'air.

Ce livre propose une sélection de 38 plantes reconnues pour leurs aptitudes à épurer l'air. Pour chaque pièce de la maison, vous trouverez un choix de végétaux adapté pour lutter contre les polluants susceptibles d'y être présents.

Vous aurez bientôt à coeur d'adopter certaines de ces plantes, car elles ne contribuent pas seulement à agrémenter notre cadre de vie mais elles ont des effets bénéfiques sur notre santé en assainissant l'air ambiant.

 







 

Les plantes qui purifient l'air de votre maison

 

 

par Cécile Baudet, Marie Dominique Guihard, Emmanuelle Mayer

L’air de nos maisons est exposé à une quantité impressionante de polluants. Peintures, mobilier, produits d’entretien, isolants... sont autant de sources de toxiques. Les liens entre la pollution intérieure et l’augmentation de certaines maladies sont aujourd’hui évidents. En cultivant quelques plantes ornementales aux propriétés dépolluantes, vous pouvez purifier l’air intérieur !
Vous découvrirez dans ce guide :
- Les polluants que nous respirons quotidiennement et leurs différentes sources.
- Les solutions pour limiter les émanations.
- Comment nettoyer et purifier très simplement l’air intérieur grâce au pouvoir dépolluant des plantes.
- Les plantes les plus efficaces, en 20 fiches pratiques (origine, description, vertus...) : Aglaonema, Ficus, Philodendron, Sanseveiria, Schefflera...
- Et tous les “trucs” pour garder les plantes en bonne santé (arrosages, fertilisation, taille...) !

 



Webographie

nti_bug_fck

Publié dans Le carrefour des liens

Commenter cet article

Les Moutaines 10/10/2007 20:05

Je viens de prendre le temps de lire ton long article et me dis que je devrais effectivement mettre une plante dans mon bureau tout neuf d'un bâtiment tout neuf ...Je garde tes liens dans un petit coin de ma mémoire, en tous cas merci pour toutes ces recherches bien utiles

Yokoflo 05/10/2007 11:33

J'ai des plantes dans mon bureau et dans ma maison...Elles survivent malgre mon peu d'entretien...Merci pour cet article !

barbibouille 28/09/2007 15:14

Super ton article. Continue comme ça ;-)

Zagalanis 28/09/2007 22:53

Merci

mammig 28/09/2007 14:53

un yuca et un bambou à la maison mais ils sont les seuls survivants et ne se poirtent pas très bien à mon grand désarroi purtant je les aime :-)

Zagalanis 28/09/2007 22:53

Tu as raison l'essentiel c'est l'amour.

Azélie 28/09/2007 08:42

Merci pour cet article que je lirai plus attentivement de la maison.C'est dommage que les baby friendly plants ne sont pas nombreuses parmi les plantes dépolluantes.J'aime les ficus mais ils ne sont pas compatibles avec les enfants.